• Régis Alonso

Ray Donovan Saison 7


Histoire familiale sans fin...

Après des années passées à incarner des seconds rôles dans l’ombre, Liev Schreiber crève enfin l’écran et explose dans le rôle de Ray Donovan. Au premier abord, ce père de famille semble mener une vie de famille paisible dans la banlieue de Los Angeles, mais les apparences sont parfois trompeuses. Derrière ses allures de Golden Boy, Ray gagne sa vie en tant que « nettoyeur de luxe » pour le compte de gens riches et célèbres de Hollywood. Cet antihéros charismatique par excellence n’a pas son pareil pour faire disparaître les preuves compromettantes et étouffer les scandales en tout genre. À défaut de mettre dans l’ordre dans sa vie, il parvient à trouver un défouloir en semant la zizanie dans celle des autres, tout en faisant exploser son tiroir-caisse. Et histoire de lui donner du fil à retordre, son sombre passé familial va le rattraper lorsque son irresponsable de père, Mickey (John Voight), recouvre une liberté conditionnelle avant de clamer son envie de sortir certains squelettes du placard…

Et après cinq saisons aussi riches que variées, la sixième a amorcé un virage radical en transposant la narration dans les rues de New York. Fraîchement débarqué dans la ville qui ne dort jamais, Ray tente tant bien que mal de reconstruire sa vie professionnelle et personnelle après la disparition de sa femme des suites d’un cancer. Sauvé in extremis des griffes de la mort grâce à l’intervention d’un policier nommé Mac (Domenick Lombardozzi), il renoue avec les joies de la fraternité, mais aussi aux effets inéluctables de la corruption au département de police de Staten Island.

Et dans cette septième et dernière saison, Ray va lentement, mais sûrement, se laisser rattraper par son passé. Alors qu’il fait des progrès louables grâce à sa thérapie, son pacte douteux avec la mairie de New York, un inspecteur du NYPD quelque peu zélé et en quête de vérité, ses anciens et nouveaux clients, sans oublier les nouvelles péripéties de son indécrottable père, notre héros aura une nouvelle fois fort à faire avant de trouver les réponses à des questions laissées trop longtemps enfouies dans son inconscient…

Sous l’apparence d’un simple drame familial, Ray Donovan peut se targuer d’être une série cruelle, dans l’air du temps, qui traite à la fois avec humour et noirceur, de la décadence de notre société moderne. Riche de personnages complexes et de lignes narratives particulièrement bien ficelées, elle a su se faire une place de choix non seulement dans le cœur de la critique, mais aussi des téléspectateurs. Pour cette septième et ultime saison marquée par le sceau des révélations, de sombres secrets vont finir par être révélés déchaînant une tempête sans précédent chez les Donovan !

Références


Distributeur : Paramount

Origine : USA

Date de sortie : 2 septembre 2020

Créateur : Ann Biderman

Distribution : Liev Schreiber, Devon Bagby, Kerris Dorsey, Eddie Marsan, Dash Mihok, Pooch Hall, Katherine Moennig, Jon Voight, Graham Rogers…

Genre : Drame-thriller familial & policier

Durée : 10 épisodes de 53 minutes

Les points forts du coffret DVD :

— Dash réalise l’épisode 5 (Une berceuse Irlandaise.)

— Ray analysé.




#RayDonovan #Paramount #Showtime #Tousensemble #RegisAlonsoConsulting

Posts récents

Voir tout