• Régis Alonso

Queer as Folk (US) l’Intégrale (réédition 2019)

Mis à jour : 24 févr. 2020


The G word !

Diffusée pour la première fois aux USA en mai 2005 sur Showtime, la sulfureuse Queer as Folk, estampillée US puisqu’adaptation américaine de la série anglaise du même nom, nous narre les tribulations de cinq amis gays avec la ville de Pittsburgh comme toile de fond, où les vieux clichés ont incontestablement la dent dure.

Âgés entre 20 et 30 ans, l’éternel insatisfait Brian Kinney (Gale Harold), le candide Justin Taylor (Randy Harrison), l’immature Michael Novotny (Hal Sparks), le désinhibé Emmett Honeycutt (Peter Paige) et le terre-à-terre Ted Schmidt (Scott Lowell) partagent leurs problèmes de cœur, de c.. , d’amitié, de famille et de carrière, et ce, à la veille de la crise de la trentaine pour les uns et, celle de la quarantaine, pour les autres. Leur amitié parviendra-t-elle à résister aux aléas et autres déconvenues que le destin va leur réserver ? Rien n’est désormais moins sûr !

Mais ici s’arrête toute ressemblance avec toute autre série. Et, même si elle ne peut échapper à la comparaison avec une certaine Sex and the City, Queer as Folk peut se targuer d’avoir un regard à la fois unique et saisissant sur la vie de la communauté homosexuelle de nos jours. Véritable fer de lance de toute une génération et s’inspirant ouvertement de la version éponyme britannique qui lui a sans nul doute ouvert la voie, la série a fait couler beaucoup d’encre outre-Atlantique pendant cinq saisons aussi riches que variées. Celle, qui ne promettait d’être pour les plus pessimistes des critiques qu’une de ces séries assommantes qui traitent maladroitement des relations entre hommes, est finalement devenue culte en ouvrant la porte des programmes dits « homo » à la télévision.

En outre, beaucoup de mauvaises langues ne soupçonnaient pas un instant que la série survivrait à sa première saison dans une société où les censures et autres préjugés figurent en tête des dix commandements de la bible télévisuelle. Mais force est de constater qu’avec son casting de choc et de charme, ses intrigues empreintes de réalisme et un soupçon d’érotisme, son créateur Ron Cowen cristallise à merveille sur petit écran les espoirs et autres désillusions de toute une génération désenchantée, sans oublier pour autant de dépoussiérer l’image d’une communauté encore si maltraitée au vingt et unième siècle. Dans ce coffret réédité qui réunit l’intégralité des 83 épisodes de Queer as Folk, Warner Bros vous invite à revivre les déboires amoureux de Brian, Justin, Michael, Emmett et Ted, le tout agrémenté d’une réalisation léchée et d’une bande-son aussi déjantée et branchée que la vie de ses héros. Un beau coffret à voir et à revoir en attendant le reboot américain et la version française attendus pour 2020 !

Références


Distributeur : Warner Bros

Origine : USA

Date de sortie : 25 septembre 2019

Créateurs : Ron Cowen & Daniel Lipman

Distribution : Gale Harold, Hal Sparks, Randy Harrison, Peter Paige, Scott Lowell, Michelle Clunie, Thea Gill, Sharon Gless, Chris Potter, Robert Gant…

Genre : comédie dramatique

Durée : 83 épisodes de 42 minutes

Les points forts du coffret DVD : Documentaires


#WarnerBros #WB #QueerasFolk #Showtime #RegisAlonsoConsulting


6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout