• Régis Alonso

Nip/Tuck l’Intégrale (réédition 2019)

Mis à jour : 13 mars 2020


Les deux font la paire… l’un le scalpel, l’autre le bistouri !

Après des années passées à incarner un démon hypnotisé par l’une de nos sorcières de Charmed, Julian McMahon revient à la charge dans la peau d’un chirurgien esthétique sans foi ni loi qui, à défaut de mettre dans l’ordre dans sa vie, parvient à trouver un défouloir en semant la zizanie dans celle des autres, tout en faisant exploser le tiroir-caisse de sa clinique. Autopsie de Nip/Tuck, un drame satirique télévisuel dans l’air du temps qui traite, à la fois avec humour et noirceur, de la décadence de notre société moderne...

D’un côté, nous avons un play-boy cynique et arrogant, de l’autre, un père de famille casanier, mais tous deux sont amis, à la vie à la mort, et chirurgiens esthétiques à Miami. Liposuccion, lifting, rhinoplastie… se succèdent dans la clinique de Christian Troy (Julian McMahon) et de Sean Mc Namara (Dylan Walsh) au rythme de leurs problèmes personnels : instabilité, problèmes familiaux, liaisons dangereuses, chantage et autres addictions…

Au premier abord, Nip/Tuck nous paraît être une série pamphlétaire sur le milieu impitoyable de la chirurgie esthétique. Mensonges, manipulations, secrets d’alcôves, trahisons, clichés morbides et autres liasses de billets verts abondent. Cependant, c’est en fait la relation tendancieuse entre Christian et Sean qui est mise en exergue, et nullement les coups de scalpel et autres attaques au vitriol menées contre l’esthétisme, du moins dans un premier temps ! D’ailleurs, les scènes habituellement escamotées, comme les gros plans dérangeants et autres prises de vue scatologiques, donnent lieu aux épisodes d’anthologie qui ont sans nul doute aidé à faire exploser le carcan de la pensée judéo-chrétienne qui a, pendant trop longtemps, dicté ses commandements télévisuels.

Mais, l’intérêt de la série ne repose pas uniquement sur les épaules de ces deux personnages. Comprenez par là que les protagonistes secondaires ont aussi leur rôle à jouer, surtout lorsqu’il s’agit de singer certaines des plus grandes figures emblématiques du show-business qui font les choux gras de la presse à scandale, ou alors de rappeler au sexe soi-disant faible que le girl Power n’est définitivement pas mort !

Dans cette veine assurément débridée, Nip/Tuck, à la fois caustique et corrosive, est sans aucun doute l’une des séries les plus subversives du début du 21ème siècle. Quelques séquences oniriques associées à la santé mentale quelque peu défaillante de ses protagonistes pointent, ici et là, dans l’évolution de l’intrigue originelle pour mieux dénoncer les méfaits que cette course à la beauté et autre jeunesse éternelle peut engendrer. Est-ce que le bistouri peut tout réparer, comme semble en être convaincus les indécrottables Christian et Sean ? Vous le saurez grâce à la réédition de l’intégrale de la série ! Merci qui ? Warner Bros, bien sûr !

Références


Distributeur : Warner Bros

Origine : USA

Date de sortie : 25 septembre 2019

Créateur : Ryan Murphy

Distribution : Dylan Walsh, Julian McMahon, Joely Richardson, John Hensley, Roma Maffia, Kelly Carlson, Valerie Cruz, Bruno Campos, Jessalyn Gilsig,…

Genre : Drame/action

Durée : 100 épisodes de 42 minutes

Les points forts du coffret DVD : Coulisses de la série, scènes coupées et autres inédites, vrais ou refaits : le maquillage de la série, bêtisiers, trois femmes et un homme, la sexualité dans la série, réalité et fiction, les guest-stars dans la série, documentaires (comme le look parfait ou encore à la poursuite du Découpeur).


#WarnerBros #WB #NipTuck #FX #RegisAlonsoConsulting


10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout