• Régis Alonso

Bohemian Rhapsody


The show must go on !


Une fois n’est pas coutume, le talentueux réalisateur américain Bryan Singer délaisse le genre fantastique, son thème de prédilection avec X-Men, Jack le Chasseur de Géants et autre Superman, et s’attaque au biopic dramatique avec Bohemian Rhapsody. En vogue depuis quelques années à Hollywood et comme son titre le résume, ce dernier nous retrace le destin hors du commun du groupe Queen et de son iconique chanteur Freddie Mercury, né en 1946 au Zanzibar sous le nom de Farrokh Bulsara et ici magnifiquement campé par Rami Malek, lequel a su se faire une place de choix dans le cœur des cinéphiles avec la série télévisée à succès Mr. Robot.

Aujourd’hui élevé au rang de véritable icône, l’emblématique artiste s’est forgé une véritable légende, celle qui a non seulement brisé les conventions, mais qui a à jamais révolutionné le monde de la musique. De ses premières gammes à son ascension fulgurante, sans oublier ses extravagances et autres excès, Bohemian Rhapsody est une véritable ode à l’artiste. On regrette toutefois que l’homme, celui dont les nombreux déboires ont bien failli faire imploser le groupe, soit quelque peu mis de côté au profit de son autre facette, celle qui lui donnera un retour triomphal sur scène lors du célèbre concert Live Aid, alors qu’il était frappé de plein fouet par la maladie.

Le défi était grand, mais force est de constater que The Show Must Go On avec Bohemian Rhapsody de Bryan Singer ! Cet exubérant touche-à-tout farouchement s’attaque avec son insolent talent au mythe de l’interprète de I Want To Break Free et nous propose un biopic poétique qui n’a rien des habituels produits standardisés du genre. Une vision personnelle, certes, mais mêlant anecdotes réelles et fantasmes, à la fois élégante et pétillante, légère et grave, comme l’était Freddie Mercury. Nul doute que Bohemian Rhapsody aurait pu flirter avec une certaine banalité, toutefois on comprend rapidement que cette œuvre ressemble indubitablement à son interprète principal : un périple initiatique qui n’évite, certes pas, les écueils du genre, mais qui lui insuffle une dimension quasi mystique nourrie par les interprétations d’un cinéaste engageant et engagé, tant et si bien que le film biographique musical est devenu le plus rentable de l’histoire au box-office américain et mondial ! 



Références


Distributeur : Fox

Origine : américain

Date de sortie : 6 mars 2019

Réalisateur : Bryan Singer

Distribution : Rami Malek, Gwilym Lee, Lucy Boynton, Ben Hardy, Joseph Mazzello, Aidan Gillen, Tom Hollander, Allen Leech…

Genre : biopic dramatique

Durée : 2 heures et 15 minutes

Les points forts des coffrets DVD, Bluray & 4K :

– Le concert Live Aid du film dans son intégralité (6 morceaux), incluant 2 chansons inédites dans le montage cinéma (« We Will Rock You », « Crazy Little Thing Called Love »).

– Rami Malek : Dans la peau de Freddie.

– « Le Look et le son de Queen » : Les réalisateurs et membres du groupe racontent l’aventure qu’a été de créer le film.

– La reconstitution du concert Live Aid.



#fox, #Bohemianrhapsody, #Queen, #Freddiemercury

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout